Lyon en Biens Communs du 6 au 20 octobre 2013

Lyon participe pour la 1ère fois au festival des Villes en bien communs. Brest en a été le pionnier en 2009 pour les  villes francophones, qui ont ainsi rejoint un mouvement mondial qui vise à rendre visible les innovations sociales et citoyennes.

Les biens communs sont des ressources crées, gérées et partagées collectivement. Le festival a pour objectif de faire connaître ces biens communs par l’intermédiaire de collectifs citoyens, d’associations, de communautés de pratiques, etc..  qui œuvrent pour développer et enrichir ces biens communs. L’initiative a aussi pour but de créer un mouvement qui a vocation à s’amplifier en favorisant  les rencontres et les collaborations de ces collectifs citoyens.

Dans ce sens, nous collaboront au hackathon organisé par Illyse les 18/19 oct.

A Lyon des événements divers ont lieu cette semaine, dont :

  • Un point fort, l’évènement transversal : une matinée de tables rondes le samedi 12 octobre : amphithéâtre Jean François Cier (amphi C), faculté de médecine, 8 avenue Rockfeller, Lyon 3. Métro Grange Blanche
  • Une table ronde à la MPT du Rancy le 17 octobre -19h30/21h : « Internet réseau du partage et des savoirs communs » : Maison pour Tous du Rancy : 249 Rue Vendôme Lyon 3
  • Une «  carto partie (OSM) des initiatives collaboratives »  Lyon-Villeurbanne. Le 19 oct 10h-17h
  • Un hackathon organisé par ILLYSE les 18 et 19 à la MPT du Rancy, avec notre collaboration OpenData69

Le programme du festival : Lyon en Biens Commun: http://www.copilibre69.org/nos-actions/lyon-en-biens-communs/

Réunion de rentrée

La réunion de la rentrée 2013 aura lieu le 7 octobre à l’Atelier des Médias, 9 quai Lassagne, Lyon 1er, à partir de 19h.

Si le sujet de l’Open Data vous intéresse, que vous soyez un professionnel manipulant des données, un simple curieux, un passionné, vous êtes les bienvenus !

Innovation au Grand Lyon : projets en chantier

Le 16 Avril 2013, nous avons eu l’occasion de rencontrer le responsable du projet Open Data au Grand Lyon Grégory Blanc-Bernard, cette fois accompagné de Sarah Ladon, chef de projet “nouveaux usages et numériques”. Le but de notre visite était de connaître les avancées du Grand Lyon dans la mise en place des données ouvertes ainsi que les projets en préparation, notamment le “Urban Living Lab” dont nous avions eu écho.

Changement de licences

Coté données, le Grand Lyon souhaite d’ici fin 2013 ajouter davantage de contenus non-géographiques. La licence utilisée sera LO, mais certaines des données seront accessibles uniquement en accès limité ou payant, nécessitant un enregistrement en tant que réutilisateur auprès de leurs services (lire les détails dans le compte-rendu complet de la réunion).

Un workshop pour documenter l’API

Quant aux usages, un des problèmes majeurs aujourd’hui reste l’absence de documentation et d’exemples précis permettant aux développeurs de s’approprier l’API du Grand Lyon. Un workshop public sera organisé prochainement pour permettre d’avancer sur ce sujet.

Le projet Urban Data

Nous avons également obtenu plus de précisions sur le projet baptisé Lyon Urban Data. Mené par le Grand Lyon, l’idée est de constituer un “Living Lab”, lieu de rencontre entre les différents acteurs de l’innovation à Lyon : entrepreneurs, chercheurs, designers, pôles de compétitivité, associations, etc… Le lieu devrait se situer près de la Part-Dieu et comporter un showroom, un espace de coworking, une salle pour le prototypage et posséder une équipe de plusieurs personnes à temps plein. Ce “Urban Lab” ouvrira ses portes fin 2013.

Appel pour un projet collectif autour du Living Lab

Pour l’instant, les partenaires identifiés pour l’utilisation de ce lieu sont essentiellement industriels et institutionnels : Véolia, IBM et le LIRIS (CNRS). La question de l’engagement d’autres partenaires a donc été posée et le Grand Lyon reste apparemment ouvert à d’autres propositions. Afin d’utiliser aux mieux les ressources publiques mises à disposition dans ce projet,  nous nous proposons de réfléchir à une proposition commune des acteurs locaux de l’innovation technologique et sociale autour de Lyon.

Quel seraient les projets que vous souhaiteriez trouver dans un lieu d’expérimentations autour de la ville et des technologies? Comment les mettre en place? en tant qu’association, entreprise ou personne?

 

Si vous êtes curieux de participer avec nous à l’élaboration de cette proposition commune, laissez-nous un message sur Twitter, par mail ou dans les commentaires de ce papier.

 

A bientôt pour la suite !

Compte-rendu réunion 25 février 2013

Cette réunion a été l’occasion pour le collectif de relancer ses activités qui étaient un peu calmes depuis fin 2012.

Plusieurs sujets ont été abordés :

  • Salon Primevère (alter-écologie, libre, etc)
    Nous serons présents au pôle des données libres et ouvertes sur l’Espace Numérique Libre les 8,9 et 10 mars 2013 (de 14 à 20h les 8 et 9, de 10 à 20h le 10), afin de présenter le concept de données ouvertes au grand public.
    Chaque entité présente pouvait poser une question/réponse qui sera affichée : dans notre cas, il sera question de « portage de repas optimisable par l’utilisation des données de circulation »
  • Grand Lyon
    Il est rappelé qu’ils proposent via leur catalogue de données des fichiers d’information trafic (via le système CRITER) au format KML.Il faudra tester s’ils sont mis à jour régulièrement (et comment on peut les afficher dans un service tiers, par exemple en se basant sur OpenStreetMap).
    NDR : données statiques
  • Optimod’Lyon (projet d’aggrégation de données de transport)
    D’après nos recherches rapides, il n’y est pas fait mention d’Opendata. L’objectif sera donc de consulter les responsables du projet à ce sujet.
  • SITRA (base de données d’informations touristiques de la région Rhône-Alpes)
    Il faudra reprendre contact avec eux, pour voir ce qu’il est possible de faire en matière de prototypes de cartes touristiques (à noter qu’il ne s’agit pas totalement de données ouvertes, mais de mise à disposition)
  • Vélo’v
    Paris ayant récemment conclu un accord avec l’exploitant du réseau Vélib, la société J.C. DECAUX, nous nous sommes renseignés sur le fait de répliquer l’expérience à Lyon : « une réflexion est en cours pour Lyon et en bonne voie pour que les données Vélo’v soient disponibles à court terme ».
    Parallèlement il a été évoqué une étude universitaire basée sur les données Vélo’v (qui existent, mais fermées) : on tâchera de rencontrer l’équipe qui l’a réalisée.
  • REMERA (REgistre des MAlformations en Rhône-Alpes)
    Un de leurs objectifs, au sein de l’ERSP, est principalement le croisement de données de santé publique, afin de faire ressortir les éventuelles tendances indiquant des problèmes localisés.
    Nous tâcherons de les rencontrer, afin de leur présenter notre démarche (et en tant que fournisseur de données, ils sont concernés par l’Opendata). Des séances de sensibilisation à destination des personnels pourraient même être envisagées.

Un des objectifs à court terme va être d’avancer sur des démonstrateurs/prototypes « palpables », afin de plus facilement vulgariser le concept de données ouvertes.

Réunion de novembre 2012

La réunion du mois de novembre 2012 aura lieu le 26 novembre à 18h30 à La Cordée, immeuble Apogée. 27 Rue Henri Rolland, Villeurbanne (métro Charpennes).

Sonnez en bas, nous descendrons vous chercher.

Ordre du jour :

  • proposition de participation à un projet universitaire ARC6 ( + compte-rendu de l’entrevue associée)
  • préparer notre participation aux 2 jours de conférence des Interconnectés

Workshop : Open Data pour les nuls

Le grand problème avec les données, c’est qu’on ne sait jamais quoi en faire… Les spécialistes du big data redoublent chaque jour de finesse pour parfaire le stockage et l’analyse des milliers de tweets et relevés de compte que nous produisons quotidiennement. Pourtant le mystère reste entier : comment utiliser ces données une fois qu’elles sont rendues publiques?  En effet si les ingénieurs font des prouesses, ils ne sont néanmoins pas souvent les premiers concernés par le contenu même de ces informations. Associations, pouvoirs publics, entreprises, chercheurs… longue est la liste de tous ceux qui pourraient utiliser ce data. Mais voilà, tout le monde n’est pas statisticien ou administrateur système.

Nous avons donc décidé de nous pencher sur la création d’un atelier qui expliquerai les notions de bases d’un sytème d’information (réseaux, données, stockage, etc.) et présenterai un peu les enjeux de l’Open Data localement. L’idée est d’amener des personnes sans connaissance technologique particulière (votre grand-mère par exemple) à identifier des données ou des usages qui pourraient être utile dans sa vie quotidienne. Pas besoin d’ordinateur, quelques stylos et post-it suffisent pour une session de brainstorming d’environ 1h30 où une dizaine de personnes se retrouvent autour de la question « Mais à quoi ça sert les données ouvertes? ». Mi-initiation mi-action, les chanceux participants auront pour mission de laisser aller leurs idées brillantes et saugrenues autour d’un thème choisi. En suivant étape par étape le déroulement de l’atelier, l’objectif final est de décrire précisément 3 usages différentes pour des données existantes ou non, toujours en lien avec le thème choisi.

Durant une récente réunion à l’Atelier des Médias nous avons discuté précisément du déroulement de ce workshop. L’important pour nous est de garder une bonne ambiance et d’en faire un moment agréable pour les participants. L’idée d’un tel atelier a vu le jour lors du lancement de la School of Data par la P2P University et Open Knowledge Foundation en Mars dernier. Il s’agissait alors de développer une leçon d’introduction pour des personnes n’ayant pas de connaissances préalables dans le domaine des données ou de l’informatique (lire toute l’histoire ). Aujourd’hui, ce format un peu particulier peut s’adapter dans de nombreuses situations : milieu scolaire, entreprise ou de façon plus informelle en fonction du thème ou de la question choisie pour le workshop.

Nous cherchons en ce moment-même des volontaires pour participer à l’élaboration du workshop et organiser quelques sessions à Lyon. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous faire signe !

 

Lien # 1 : LiberTIC fait le point sur l’Open Data en France

Cette semaine, nous vous faisons partager l’analyse de LiberTIC (l’association nantaise qui promeut l’e-démocratie et l’ouverture des données publiques) sur l’avenir de l’open data en France. Un article dense, étayé de pas mal de liens externes pour aller plus loin, qui devrait vous permettre d’y voir plus clair sur la situation de l’open data en France cette fin d’année 2012.
Découvrez l’article de LiberTIChttp://libertic.wordpress.com/2012/11/03/couvrez-ces-donnees-que-lon-ne-saurait-voir/

Compte-rendu de réunion — Summer Session

Contexte de la réunion

Le DatApéro prévu ayant été repoussé, puis remplacé par un apéro découverte/rencontre/discussion, il fallait quand même avancer sur les réalisations. Nous l’avons enfin fait : une réunion de travail (avec aussi des bières, soyons honnêtes :)

Actions à entreprendre

Les personnes associées aux actions ne sont pas listées, ça sera clarifié dans les jours à venir.

Demander des info au GL :

via GBB, qui est notre référent

  • Optimod Lyon :
    • position de ce projet par rapport à l’ouverture des données publiques du GL ?
    • demander l’accès aux données trafic
    • demander cahier des charges + spécifications + appel d’offre
  • ouverture des données publiques du GL :
    • bruits qui courent sur une réunion du comité de pilotage en septembre, il en est quoi ?
    • mise à disposition des données de Vélo’v ?

Démonstrateur du GL :

Finir le document de retour sur les données de la plate-forme de démonstration :

  • métadonnées à terminer de passer en revue
  • services web à tester : liens exposés passent pas (faut les triturer)
  • suggestion(s) sur l’interface -> mise en valeur de la donnée pour les problématiques locales (cf exemples de réalisation listées par LiberTic)

Notes pour le démonstrateur GL :

  • problème de liens WSD identifiés par Samy ; expliciter quels liens exactement
  • utilisation du format ECW (données aériennes) <- pas bon, propriétaire
  • question pratique : liste des arrêts TCL : comment les récupérer dans une appli ?

Site web d’OpenData69 :

  • caser le logo de MCP + patate + chat
  • liens vers documents qu’on utilise
  • ajouter les anciens CR publiés ailleurs

Prototype d’OpenData69 :

  • but : croiser 1 jeu de données du GL avec 1 jeu de données venant d’ailleurs (bases INSEE de la population ?)
  • définir objectif de l’appli ; à destination du grand public

Workshop :

  • reporté ; Clément n’était pas présent pour en discuter
  • planifier réunion spécifique workshop pour fin juillet

Cuisine du web :

  • Rentrer en contact avec la Cuisine du Web à propos du Hackathon organisé avec Decaux et ses Velov
  • pour aiguiller vers Ariane Barret (BikeYourLife)