Innovation au Grand Lyon : projets en chantier

Le 16 Avril 2013, nous avons eu l’occasion de rencontrer le responsable du projet Open Data au Grand Lyon Grégory Blanc-Bernard, cette fois accompagné de Sarah Ladon, chef de projet “nouveaux usages et numériques”. Le but de notre visite était de connaître les avancées du Grand Lyon dans la mise en place des données ouvertes ainsi que les projets en préparation, notamment le “Urban Living Lab” dont nous avions eu écho.

Changement de licences

Coté données, le Grand Lyon souhaite d’ici fin 2013 ajouter davantage de contenus non-géographiques. La licence utilisée sera LO, mais certaines des données seront accessibles uniquement en accès limité ou payant, nécessitant un enregistrement en tant que réutilisateur auprès de leurs services (lire les détails dans le compte-rendu complet de la réunion).

Un workshop pour documenter l’API

Quant aux usages, un des problèmes majeurs aujourd’hui reste l’absence de documentation et d’exemples précis permettant aux développeurs de s’approprier l’API du Grand Lyon. Un workshop public sera organisé prochainement pour permettre d’avancer sur ce sujet.

Le projet Urban Data

Nous avons également obtenu plus de précisions sur le projet baptisé Lyon Urban Data. Mené par le Grand Lyon, l’idée est de constituer un “Living Lab”, lieu de rencontre entre les différents acteurs de l’innovation à Lyon : entrepreneurs, chercheurs, designers, pôles de compétitivité, associations, etc… Le lieu devrait se situer près de la Part-Dieu et comporter un showroom, un espace de coworking, une salle pour le prototypage et posséder une équipe de plusieurs personnes à temps plein. Ce “Urban Lab” ouvrira ses portes fin 2013.

Appel pour un projet collectif autour du Living Lab

Pour l’instant, les partenaires identifiés pour l’utilisation de ce lieu sont essentiellement industriels et institutionnels : Véolia, IBM et le LIRIS (CNRS). La question de l’engagement d’autres partenaires a donc été posée et le Grand Lyon reste apparemment ouvert à d’autres propositions. Afin d’utiliser aux mieux les ressources publiques mises à disposition dans ce projet,  nous nous proposons de réfléchir à une proposition commune des acteurs locaux de l’innovation technologique et sociale autour de Lyon.

Quel seraient les projets que vous souhaiteriez trouver dans un lieu d’expérimentations autour de la ville et des technologies? Comment les mettre en place? en tant qu’association, entreprise ou personne?

 

Si vous êtes curieux de participer avec nous à l’élaboration de cette proposition commune, laissez-nous un message sur Twitter, par mail ou dans les commentaires de ce papier.

 

A bientôt pour la suite !